Espagne – Costa Blanca y Valencia

Ce qui m’a frappé lors de mon séjour sur la Costa Blanca, c’est ce rapport étroit entre la simplicité et l’anarchie. Des ruelles aux câbles électriques oscillants au grès du vent, des salons à ciel ouvert, graffitis et peintures craquelées se mariant aux couleurs bleutées et orangées de la lumières espagnole…

 

Ca sent le sable, la poussière, la lessive fraîche, la menthe, la mer, l’huile de friture… C’est une douce agression de l’odorat, et les yeux s’arrêtent sur chaque détail.

 

Entre mixité sociale et culturelle, les quartiers portuaires sont malheureusement en passe d’être rasés dans ces villes où touristes lassés par la chaleur croisent locaux lassés par les touristes…