Disque d’indice de tirage du soufflet de chambre photographique


Trouvé sur internet, ce disque est d’une aide bien agréable lorsque l’on travaille à la chambre photographique et que l’on souhaite effectuer des prises de vue rapprochées.

 

En effet, au delà d’une certaine extension la perte de lumière est conséquente, obligeant ainsi de rectifier soit la vitesse, soit le diaphragme afin d’obtenir la meilleure exposition possible.

La règle de base étant que le tirage du soufflet (en cm) ne doit pas dépasser la focale de l’objectif (en mm), ainsi, une chambre équipée d’un objectif à 150mm (=15 cm) ne doit pas avoir un tirage du soufflet de plus de 15 cm, ou alors le photographe est dans l’obligation de réaliser des calculs savants :

X=(G+1)2 ou X=v2/f2 ou X=(u/(u-f))2

où :
I (image) = les dimensions physiques de l’image d’un objet donné sur le verre dépoli
O (objet) = les dimensions physiques de l’objet lui-même
f (focal) = la longueur focale de l’objectif utilisé
u = la distance entre l’objectif et le sujet
v = la distance entre l’objectif et le film
G = le grossissement, qui est égal à la dimension de l’image divisée par la dimension de l’objet, c’est à dire G=I/O
X = l’indice de soufflet, c’est à dire la correction qu’on doit apporter à l’exposition pour compenser la perte de lumière dans le soufflet.


 

Ainsi M.Philipp Salzgeber a eu la bienveillance de créer le « Quickdisc », que l’on pose à l’endroit de la prise de vue, et une règle permettant de mesurer le disque projeté sur le dépoli donnant la rectification à apporter (au choix vitesse ou diaphragme).

 

Voici le fichier à télécharger : Quickdisc


Michaël Tirat – Photographe – Numérique – Argentique – Bordeaux Métropole

Leave a comment