Collodion humide – Choix des chimies


(Textes traduits par M.Tirat Michaël du « Manuel of photography » de Mathew Carrey Lea)

§4.- Selection of Chemicals

 

Peu de photographes ont assez de connaissance en chimie pour se permettre des tests de pureté de leurs produits chimiques.

Le conseil le plus judicieux qu’il puisse être donné à un photographe débutant, est de suivre qui de ses confrères réalise des ambrotypes régulièrement réussis, et ainsi de se fournir en matériel chez le même fournisseur.

 

La substance la plus souvent à l’initiative de problématiques, dans les mains d’un apprenant, est le nitrate d’argent.

Ce dernier devrait toujours être commandé et préparé exclusivement pour la pratique photographique, et jamais du droguiste. Sans la meilleure qualité et la plus neutre pureté, le bain négatif ne peut fonctionner au mieux.

 

L’atelier de l’Alchimiste – Michaël Tirat – Photographe au collodion humide – Bordeaux – Nouvelle Aquitaine